LES AVANTAGES ...

Le padel est techniquement plus simple que le tennis et physiquement moins exigeant que le squash. La sensation de savoir jouer arrive très vite et le plaisir est immédiat. Ce sport s’adresse à tout le monde quels que soient l’âge et les fragilités qui peuvent toucher chacun d’entre nous.

Quand vous l’aurez découvert, vous comprendrez pourquoi il a remporté autant de succès depuis ses débuts.

L'HISTOIRE EN BREF ...

En 1969, un homme d’affaire mexicain Enrique Corcuera qui adore le tennis souhaite construire un court sur sa propriété. Mais il n’a pas la place nécessaire pour faire construire un terrain standard, il décide que son court de tennis sera plus petit. Il fit donc tracer son court de tennis à côté d’un mur de sa maison avec des dimensions de 20 mètres de long sur 10 mètres de large. Après plusieurs matchs avec sa femme durant lesquels celle-ci dut aller chercher les balles au milieu des plantes du jardin, ils décidèrent d’ajouter des murs tout autour du court.

Ami de longue date d’Enrique Cocuera, Alfonso de Hohenlohe, homme d’affaire allemand découvre ce court en 1974, séduit par ce jeux vif, ludique et facile d'accès il fait construire des courts à Marbella en Espagne. Avec plus de 3 millions de joueurs en Espagne aujourd’hui, il est l’un des sports les plus populaires du pays devant le tennis.

LES REGLES ...

Le padel se joue en double, les vitres et les grillages servent de limite au terrain. Le comptage des points est identique à celui du tennis. 

Le service se fait à la cuillère, en diagonale comme au tennis, avec 2 tentatives.​ Le serveur doit faire rebondir la balle derrière la ligne de fond de court et la balle doit être au-dessous du niveau de la ceinture du serveur au moment de la frappe de service. 

Les échanges : la balle doit impérativement toucher le sol avant tout rebonds sur les parois du court adverse, elle peut être reprise après plusieurs rebonds sur les parois du court.​ Après le 1er rebond, le receveur peut utiliser la paroi vitrée pour renvoyer la balle dans le camp adverse.

Le smatch : si la balle rebondit dans le camp adverse et sort de l’aire de jeu, elle est jouable tant qu’elle n’a pas rebondi une 2ème fois.